Volkswagen Scirocco : histoire de se moderniser…

NOUVEAUTE – Pour remettre son coupé Scirocco sur le devant de la scène, Volkswagen lui offre une petite mise à jour tant esthétique que technique.

 

Malgré ses six ans de carrière, difficile de dire que le style du Volkswagen Scirocco a vieilli. Celui qui a inauguré la face avant à calandre horizontale désormais généralisée sur toute la gamme Volkswagen a pourtant droit à un restylage à l’occasion du Salon de Genève. Le but de ce lifting semble être simple : le rapprocher visuellement de la Golf VII. Le bouclier avant semble ainsi directement inspiré des Golf GTI et GTD, reconnaissable en particulier à ses lamelles latérales, au niveau des antibrouillards. Il en va de même à l’arrière, où le hayon gagne une arête et les feux deviennent plus pointus. Reste à savoir si ce choix est judicieux, alors que nombreux sont ceux à reprocher au Scirocco de trop s’approcher d’une Golf trois portes…

Sous le capot, la gamme évolue avec une hausse de puissance généralisée. Ainsi, en essence, le 1.4 TSI propose désormais 125 ch (+ 3 ch), le 2.0 TSI 220 ch (+ 10 ch) et le Scirocco R 280 ch (+ 15 ch). Notons par ailleurs que le 1.4 TSI de 160 ch cède la place à un 2.0 TSi fort de 180 ch. La rengaine est la même du côté des moteurs Diesel, où le Scirocco fait appel aux dernières évolutions moteur en vogue dans le groupeVolkswagen. On retrouve ainsi le 2.0 TDI, disponible en 150 ch ou 184 ch, contre 140 ch ou 170 ch aupravant. Pas de quoi inquiéter toutefois la Golf, qui conserve la suprématie de la plateforme MQB. En conséquence, le Scirocco conservera toujours son comportement routier plus typé grand tourisme que réellement sportif.

A l’intérieur, les changements apparaissent minimes. Tout au plus noterons nous au sommet de la planche de bord une série de trois manomètres, empruntés à la Coccinelle. Là non plus de toutes manières, le Scirocco n’avait guère à rougir de la concurrence. Il semblerait de toutes manières que ce coupé compact soit parti pour encore quelques années, la nouvelle génération n’étant pas pour tout de suite.

 

Source :http://automobile.challenges.fr/nouveautes/20140217.LQA5802/volkswagen-scirocco-histoire-de-se-moderniser.html