Entre la Laguna et la Série 3

Voici la troisième génération de Skoda Octavia. Longue de 4.66 m, elle a grandi par rapport à la précédente et vient se placer en dimensions à 4 petits centimètres de l’actuelle Laguna, ou bien à 3 cm de plus qu’une Série 3. La face avant reprend le design assez simple et épuré de la marque inauguré l’année dernière sur la Rapid. Malgré ces nouveautés, on est dans la logique Volkswagen : faire évoluer le design mais pas trop, pour ne pas démoder la version précédente.

Voiture de l’ouest

Passons à l’intérieur ou cette nouvelle Octavia démontre une nouvelle fois, s’il en était encore besoin, que Skoda n’a plus rien à voir avec les voitures de l’Est dépassées. Au contraire : la présentation est flatteuse et n’a rien à envier à bon nombre de familiales concurrentes. Même l’équipement est à la page, par exemple avec un gps emprunté à la dernière génération de Golf. Même la Passat n’y a pas droit en série…

De la place, encore plus de place

Une Octavia, c’est aussi beaucoup de place à l’arrière : ça se confirme sur cette troisième génération avec un espace aux jambes digne des catégories supérieures. Même chose pour le coffre, qui atteint selon Skoda 590 dm3, soit 30 de plus que la génération précédente et en tous cas un record dans la catégorie.

Une familiale bien sage

Sous le capot, l’Octavia a droit à des diesel modernes dont le TDI 150 de la Golf. Mais nous avons droit à un 1.4 TSi 140, dépourvu de la désactivation des cylindres comme sur la Golf ou les Audi A3. Malgré cela, il se montre sobre et soustrait cette Octavia à tout malus écologique. Ce petit bloc essence se montre très doux à l’utilisation, surtout agréable pour ses reprises mais sans brio en haut des tours. Il emmène cette Octavia facilement, même à haute vitesse ou en charge. La commande de boîte est sans histoire, c’est presque une qualité. Le comportement est du même acabit : très sain, sans histoire, parfaitement dans son rôle de familiale, mais pas très dynamique. Pour la version RS, il faudra changer deux ou trois choses. En contrepartie, on a un bon niveau de confort général, y compris en insonorisation.

Octavia d’entrée de gamme à moins de 18 000 € !

Terminons par l’un des meilleurs atouts de l’Octavia : malgré des prestations remarquables en habitabilité, qualité de présentation ou équipement, cette troisième génération reste modeste en tarif. Notre version coûte ainsi 25 000 € alors qu’il s’agit d’un haut de gamme en équipement. La gamme démarre même en-dessous de 18 000 € en essence, et à 21 000 en diesel. Des tarifs extrêmement intéressants vu le niveau de prestations global de la voiture.

Source:http://essais.autojournal.fr/video/1472699/Skoda-Octavia-Elegance-1.4-TSI-140/text